site de la ville de Triel
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Monoxyde de carbone : conseils de prévention

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année plus d’un millier de foyers et causant une centaine de décès par an. Il est donc important de s’informer en cette période de froid et d’adopter les bons gestes. Retrouvez quelques conseils de prévention.

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore, et non irritant, qui ne peut être détecté par l’homme. Il résulte d’une mauvaise combustion au sein de l’appareil de chauffage. Il peut être émis par tous les appareils à combustion : chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…

Quels sont ses dangers et ses effets ?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. L’intoxication au monoxyde de carbone se produit après l’inhalation de ce gaz et peut être mortel en moins d’une heure.

Maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent alerter. Si ces symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce, cela peut être une intoxication au monoxyde de carbone. Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 112.

Téléchargez la brochure "Les dangers du monoxyde de carbone - Pour comprendre" :

PDF - 2.8 Mo
Voir le dépliant "Le Monoxyde de carbone, pour comprendre"

Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent :

- avant l’hiver, faites vérifier vos installations et conduits de chauffage par un professionnel qualifié
- veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation du logement (10 minutes pas jour en moyenne)
- respecter le consignes d’utilisation des appareils à combustion (n’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero…)
- si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments
- si vous utilisez un chauffage d’appoint, ne le faites pas fonctionner en continu. Ces appareils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence.

Pour en savoir plus :

Retrouvez plus d’informations et de conseils sur
- http://www.prevention-maison.fr/, un site édité par le ministère des affaires sociales et de la santé.
- http://inpes.santepubliquefrance.fr…, le site de la santé publique